Téléphonez-nous : 450 622-1414

 

Les symptômes de la fibromyalgie

Douleur

La douleur constitue le principal symptôme des personnes aux prises avec la FM et doit être présente depuis au moins trois mois. Cette dernière est souvent localisée en un point précis, parfois intermittente et de plus en plus tenace. Bien que cette douleur soit ressentie dans les muscles et les articulations, ces tissus ne comportent aucune anomalie physique. On soupçonne qu’un mécanisme de la douleur neuropathique puisse être en cause du fait qu’on associe souvent à la douleur une sensation de brûlure ou de coup de poignard. Le site et l’intensité de la douleur peuvent varier quotidiennement et subir l’influence de facteurs tels la température ou le stress. On observe parfois une aggravation des symptômes en présence de températures froides et humides.

L’état d’hyperexcitabilité du système nerveux central explique en partie la sensibilité accrue des personnes atteintes de FM au toucher, aux odeurs, aux bruits, aux changements de température, aux médicaments, etc.


Outre la douleur, d’autres symptômes courants dans les cas de FM peuvent contribuer à 30 % de la souffrance éprouvée.

Fatigue

La présence de la fatigue, déclarée par plus de 90 % des personnes aux prises avec la FM, constitue le symptôme accompagnateur le plus courant. Pour certains, la fatigue peut même être plus invalidante que la douleur. C’est une fatigue inhabituelle et persistante, souvent accompagnée d'un manque de résistance physique et mentale. La personne ressent toujours de la lourdeur. Une similarité avec le syndrome de fatigue chronique a été observée, mais chez les patients aux prises avec la FM, la douleur est prédominante.

Troubles du sommeil

La présence d’un sommeil non réparateur est associée à la FM. Au nombre des composantes anormales du sommeil qui ont été mesurées, on note la latence d’endormissement, les perturbations du sommeil ainsi qu’un sommeil fragmenté, le tout entraînant une détérioration du fonctionnement diurne. Un sommeil de mauvaise qualité a un impact sur la fatigue, l’affect et la douleur, et une amélioration de ces paramètres est observée aussitôt qu’une prise en charge ciblée du sommeil est instaurée. D’autres perturbations du sommeil  comme le syndrome des jambes sans repos et l’apnée du sommeil, surviennent parfois chez les patients qui souffrent de FM.

Dérèglement neurocognitif

Le dérèglement neurocognitif ou « brouillard cérébral » se manifeste par des troubles de concentration, des trous de mémoire, une perte de la mémoire à court terme diminuant la vitesse de performance, un manque de fluidité verbale, des mouvements plus lents, une impossibilité de faire plusieurs choses à la fois, une distractivité et/ou surcharge cognitive, une désorientation, etc... Le brouillard cérébral n'est pas une démence ou de l'Alzheimer précoce. Nous démontrons des facultés d'apprentissage et de mémoire normaux, bien que nous traitons l'information plus lentement à cause de la fibromyalgie.

Troubles de l’humeur

Les troubles de l’humeur y compris la dépression, l’anxiété, la bipolarité ou encore la dysthymie se manifestent chez 75 % des personnes souffrant de FM, mais ces troubles de l’humeur sont vraisemblablement distincts de la FM. L’anxiété est généralement associée à la dépression, mais on observe une présence accrue indépendante chez les personnes souffrant de FM. Les symptômes sont notamment une anxiété excessive, un sentiment de peur, d'inquiétude et des comportements d'évitement et de compulsion. Le catastrophisme et le pessimisme y sont souvent associés.

Au nombre des facteurs influençant la dépression, on note le manque de cohésion familiale, une intensité élevée de la douleur, un sentiment d’impuissance ainsi qu’une attitude passive en ce qui a trait à la capacité d’adaptation aux situations. Les parents liés par le sang des personnes aux prises avec, soit la FM, soit le trouble dépressif majeur (TDM), ont montré des taux similaires de TDM, ce qui porte à penser que certains facteurs de risque susceptibles d’être de nature génétique sont communs à ces deux maladies.

Autres symptômes liés à la FM

Selon certaines études, des manifestations physiques, par exemple le syndrome du côlon irritable (SCI), les migraines, les douleurs menstruelles intenses, les infections des voies urinaires, la douleur myofasciale et la douleur de l’articulation temporo-mandibulaire, ont toutes été associées à la FM.

 

À lire

Partenaires financiers

backnext