Téléphonez-nous : 450 622-1414

 

Impacts en milieu de travail

La capacité à occuper un emploi chez les personnes souffrant de FM est sujette à controverse du fait qu’il est ardu de concilier le rapport subjectif de l’incapacité fonctionnelle avec une personne qui « apparaît plutôt » en bonne santé. Aux États-Unis, jusqu’à 35 % des patients aux prises avec la FM reçoivent des prestations d’invalidité.

D’une part, les employeurs doivent élaborer et mettre en œuvre des pratiques de soutien qui favorisent le rétablissement, le retour au travail et le maintien en emploi des travailleurs qui se sont absentés pour des raisons de santé tel que la FM. Vous trouverez des exemples de ressources sur le processus de retour au travail en allant sur le site du Centre pour la santé mentale en milieu de travail de la Great-West. Le processus est réparti en diverses étapes faciles à suivre afin de faciliter la mise en pratique des solutions proposées. Des mesures d'adaptation  peuvent être prises pendant le processus de retour au travail ou à tout moment si l'employé nécessite que des modifications soient apportées à son travail en raison d'une invalidité. 

D’autre part,  l’attitude de la personne atteinte ainsi que son aptitude à agir sur les paramètres liés à l’emploi sont autant de facteurs déterminants. Lorsqu’une personne est plus gravement atteinte, elle doit inclure des périodes de repos à son lieu de travail, ce qui n’est pas toujours compatible avec le niveau de productivité des entreprises.  Cependant, un médecin pourrait aider ces personnes à continuer de travailler en assignant des limitations liées à certaines activités qui aggraveraient leur état de santé. De plus, il peut être parfois utile d’informer ses collègues de travail de cet état afin d’éviter les jugements. La constance de l’horaire favorisera l’adoption d’une routine des activités et des habitudes de sommeil.

Les deux organismes suivants peuvent aider les personnes atteintes qui habitent les régions de Laval et Montréal : l’Étape offre un service d’intégration et de maintien en emploi pour personnes ayant une limitation fonctionnelle physique, sensorielle ou intellectuelle et l'Arrimage offre un service d'aide à l'emploi aux personnes ayant des problèmes de santé mentale.

Bien que la majorité des personnes continuent d’occuper un emploi, il arrive qu’un arrêt temporaire puisse être nécessaire. Il est recommandé de vérifier auprès de son employeur quels sont les avantages sociaux offerts par l’entreprise. D’autres organismes peuvent combler la perte de revenu comme l’assurance emploi, l’Emploi et Solidarité sociale, la Régie des rentes du Québec, la CSST ou parfois même des assurances privées.

 

 

 

 

À lire

Partenaires financiers

backnext